Inscris toi  pour un rendez-vous couture dans ta boite mail avec moi

et accèdes au challenge couture offert !

Le Blog Couture et Mode Eco-Responsable pour nos enfants

Gazou'i c'est mon aventure de maman, de ma reconversion professionnelle vers ma passion, la couture. Mais Gazou'i est aussi lié à mon mode de vie qui tend vers l'écologie, le zéro déchet et le naturel en famille et pour mes enfants. 

 

Tu découvriras ici des articles parfois sous mon pseudo de blogeuse Maman Nature 974 et d'autres fois sous mon nom de créatrice, Sophie. Je te partage un peu de moi, de mes expériences, de mes passions, de mes coups de coeur, et Mes conseils en  couture bien évidemment !

 

Et si tu souhaites faire partie des mamans couseuses pour notre rdv couture dans ta boite mail, inscris toi ici !

 

 

Pour me suivre sur les réseaux sociaux :

1 2 3 4 5 6 Ma vie de maman au naturel Mes astuces Zéro déchet La Couture Mes coups de coeur

Mon chemin vers la couture...

02/08/2020

Mon chemin vers la couture...

             Je suis Sophie, Créatrice et couturière de la marque Gazou'i. Mon chemin vers la couture ne s'est pas fait du jour au lendemain. Lors de mon adolescence je rêvais secrètement de stylisme, dessin et croquis mais j'étais une quiche dans ce domaine à l'époque (lol). Mais à côté de cela, j'aimais les moments coutures avec ma grand-mère, où je raccommodais des jean's et autres vêtements, faisant les ourlets et les coutures avec sa vieille machine manuelle Singer (comme sur la photo d'illustration). Elle m'a aussi initié au crochet, et aux rosaces (tu sais les petits carrés de tissus cousues en forme hexagonale et que l'on faisait à l'époque, des tapis mendiants). C'étais des moments de complicité, dont je comprends la richesse et la rareté, maintenant, la trentaine passée.  

 

           La vie m'a conduite vers une formation et une carrière d'infirmière, et en dernier lieu d'infirmière libérale. J'ai eu ma première machine avec ma maman en 2011, le mois juste avant que j'apprenne ma grossesse. Durant ces mois, j'ai voulu manipuler et dompter la bête pour pouvoir créer des petits trucs pour mon futur bébé. Une tatie connaissant les bases de la couture, a bien voulu me montrer comment enfiler le fils, faire la cannette, coudre droit et les quelques premières notions. Voulant m'améliorer, je me suis fournie en livres, et j'ai regarder énormément de tutos sur la toile. J'ai pu ainsi coudre une housse de couffin, un porte couche, un tapis à langer, des couches lavables...etc... alors, j'étais fière d'avoir cousu cela, et je te conseillerais d'avoir toujours cette fierté face à ce que tu entreprends. Mais les finitions n'étaient pas les plus belles !

 

            Aprés cette période, il y a eu la période "pas évident d'avoir du temps pour soit", alors avoir du temps pour coudre, pas facile non plus. On va dire que j'ai cousu durant ma grossesse et vers les 3 mois de mon petit loup. Et ensuite uniquement vers ses 2 ans. Pour ensuite avoir la joie de ma deuxième grossesse vers les 2 ans 1/2 de mon aîné. Et là, quand nous avons connu que c'étais une petite fille, les idées coutures se sont multipliées : barboteuse, petite robe, maxi lange décoré, lingettes lavables, sac de rangement etc... L'inspiration étais revenue et de plus belle !

 

mon parcours de créatrice mode enfant

 

              En parallèle, aprés la naissance de ma princesse, bien que correctement établie dans le cabinet libéral où je travaillais, les événements de la vie m'ont un peu malmenée. Et au fil du temps je ne m'épanouissais plus dans mon métier. Cela est devenue une véritable souffrance, j'en avais aussi marre de déposer mes enfants à 6h chez la nounou, de rentrer tard et de ne pas passer du temps avec eux les week-ends ou les jours de fêtes, Infirmière est un beau métier, mais avec des prises en charge parfois difficiles et lourdes, qui m'ont atteint et fragilisée. J'ai alors penser à la reconversion professionnelle, je me suis imaginée dans différents métiers et activités. Et je suis dit pourquoi pas la couture, j'avais des doutes sur mes compétences, sur ma possibilité de pouvoir vendre mes confections. Je souhaitais dans un premier temps, me tourner exclusivement vers la création de couches lavables, mais une petite étude de marché, m'a permise de m'orienter vers la puériculture, accessoires bébé et enfant. Gazou'i a été créé en octobre 2017 en parallèle de mon activité d'infirmière. Et à partir de cela, j'avais qu'un objectif : me former, et m'améliorer pour offrir à mes clients le meilleur de mes capacités. J'ai suivi des cours de couture sur Artesane, vidéos de couture par thème, accessible en lignes et à tout moment. Cela étais l'idéal pour moi ! Et puis, je voulais aussi me lancer un défi ! Celui d'obtenir un diplôme dans le domaine de la couture. Je me suis donc préparée en 1 an 1/2 au CAP métier de la mode couture flou, en qualité de candidat libre. Je me suis équipée en livres professionnels mais pas que... j'ai pu faire une formation de 120h de couture avec une couturière expérimentée. J'ai ainsi appris trucs et astuces, rigueur et précision avec elle ! Mais aussi, j'ai pu aborder le patronnage, c'est à dire confectionner les patrons à partir des mesures standards ou des mesures personnalisées. 

 

                Plus j'avançais dans ce nouveau projet couture, plus mon travail me rongeais au point, à un moment de faire un un burn out, je n'ai pas honte de le dire. Je pleurais de devoir aller travailler, j'avais la boule au ventre, un stress totale et constant. Il fallait que cela cesse, et j'ai pris la décision que Gazou'i deviendrais mon activité principale. Il m'a fallu moins d'un an pour franchir le cap. En juin 2019, avec le soutien de mon mari,  j'ai ainsi ouvert mon atelier physique à St Benoit, et je me suis lancée dans le 100% couture. Le même mois je passais les épreuves du CAP et j'obtenais mon diplôme ! Cela remonte à un an, et depuis je vie une aventure vraiment fantastique ! Je te propose mes créations, et je t' aide à te lancer en couture lors des ateliers et cours de couture. J'aime partager ma passion, j'aime transmettre les notions. Ces 2 versants de la couture me plais totalement, et se complète l'un avec l'autre !

J'aime les défis, j'aime me surpasser et je me suis lancée en septembre dernier dans une formation à distance de Styliste Créateur sur plusieurs années. Cela me permet de m'améliorer chaque jour dans mon métier et de me challenger.

 

collection robe filettes fait main à la Réunion

 

                      C'est donc avec fierté que je vais pouvoir, en ce mois d'août 2020,te présenter,  la première collection de vêtement enfant de ma marque . Une collection de robe fillette, que j'ai dessiné, pensé, modelisé les patrons et cousu moi-même ! Pour ce lancement, je te proposerais, sur commande, de choisir la robe qui te plais, les tissus, et la taille !  

 

Pour résumé, je te dirais que peu importe le domaine, on peut se former, on peut se donner les moyens d'y arriver. Et que cela est nécessaire de croire en soit, en ses rêves, en ses capacités et en ses choix ! L'épanouissement personnel passe indéniablement par l'épanouissement professionnel . Et aujourd'hui je suis heureuse de pouvoir concilier plus facilement ma vie familiale avec ma vie professionnelle !

 

 

Sophie

5 projets couture pour débutante !

01/06/2020

5 projets couture pour débutante !

Je vais te décrire 5 projets que tu pourras coudre avec un niveau débutante. Le but est de te familiariser avec la machine à coudre et d'acquérir en même temps les techniques et les astuces pour un rendu final satisfaisant ! 

 

Projet n° 1 : Les lingettes lavables 

La lingette lavable peut être utilisé pour le démaquillage ou le change de bébé, elle saura vite fait remplacer les cotons jetables. Voilà donc un projet zéro déchet !

 

Les techniques que tu vas acquérir :

- respecter le droit fil du tissus

 - la couture au point droit en respectant la marge de couture

- la surpiqure

- dégarnir les angles

 

Les plus de ce projet :

 - tu auras besoin de peu de tissus ou des chutes de tissus en coton et éponge de ton choix

- Tu peux faire cette même technique pour coudre des essuis tout lavable en formant plus grand (de 20 à 25 cm de côté dans ce cas)

 

 

Projet n°2 : Le Tote bag

Un sac facile à faire, en format adulte ou enfant, pour des petites courses au marché ou pour des petites sorties si tu choisis un tissus assez fun. Je te conseille du coton ou du lin pour ce projet. 

 

Les techniques que tu vas acquérir :

- la couture au point droit

- respecter le droit fil du tissus

- la confection d'une anse ( que tu peux aussi adapter ensuite pour la couture d'un lien en largeur plus petite ou celle d'une ceinture à nouer en largeur plus grande)

 

Le plus de ce projet :

- facile et déclinable en différents tissus, voir le faire en réversible ou encore avec 2 faces extérieures différentes.

 

 

Projet n°3 : La trousse en simili cuir

Une petite trousse pour des affaires de bureaux, une petite pochette fourre tout dans ton sac à main ou encore une trousse à maquillage. Un tel projet saura ravir toutes les débutantes ! 

 

Les techniques que tu vas acquérir :

- apprivoiser la couture du simili cuir

- coudre une fermeture éclair pour un accessoire

 

Le plus de ce projet :

- une couture assez rapide pour un résultat plutôt sympa en le faisant dans le simili cuir ou dans un mélange simili cuir/coton

 

Projet n° 4 : Une jupe à taille élastique

Ici, tu vas coudre ton premier vêtement ! Il n'est pas forcément aisé au début de lire les patrons, de les comprendre et en même temps de s'armer de patience et d'avoir les techniques nécessaires pour coudre un vêtement. La jupe à taille élastique peut ainsi convenir aux débutantes pour être toujours dans le focus de gérer sa machine à coudre et acquérir les bonnes bases de couture.

Mon conseil pour un rendu sympa : un tissus effet jean (pas le vrai denim sinon ça sera galère à coudre, mais plus un tissus effet denim léger se rapprochant du coton), un tissus lin (ami du coton, en tant que tissu naturel, il sera aussi facile à coudre), un tissus wax pour un côté coloré, ou encore un tissu viscose pour un tombé fluide mais celui ci demandera beaucoup d'épinglage au moment de la découpe du tissus et de même avant de coudre car il aura tendance à davantage "glisser". 

 

Les techniques que tu vas acquérir :

- la couture zig-zag ou surjet pour les bords du tissus

- respecter le droit fil du tissus

- faire un ourlet de finition

- mettre un élastique à la ceinture

 

Les plus de ce projet :

- sa facilité

- son adaptabilité à différents tissus (non extensibles surtout !) qui te permettra de t'en faire plusieurs si tu le souhaites !

 

Projet couture n° 5: Le gilet kimono

Cet autre projet  vêtement te permettra de nourrir ta fierté personnelle à nouveau (et bien oui, dans tous loisir, il est important d'en tirer une fierté et de s'épanouir donc !). Le kimono peut être porté à la plage sur un maillot de bain, ou en gilet sur un petit top. Son utilisation dépendra de l'imprimé que tu auras choisis. Tu peux aller sur du coton, du lin, du wax ou de la viscose avec les mêmes informations que je t'ai donné sur le projet n°4.

 

Les techniques que tu vas acquérir :

- respecter le droit fil du tissus

- la couture zig-zag ou surjet pour les bords du tissus

- faire un ourlet de finition

- la couture anglaise selon les indications que tu auras

 

Les plus de ce projet :

- son accessibilité

 - son adaptabilité à différents tissus

 

Ces différents projets, à faire dans l'ordre que j'ai précisé, te permettra d'évoluer sur ta prise en main de ta machine à coudre. De prendre confiance en toi, et d'acquérir les bonnes bases. Aprés tu pourras passer à l'étape du "décryptage" des patrons de magasine ou de créatrice par exemple. Je te conseil réellement de prendre ton temps et de ne pas sauter les étapes. 

 

Tu pourras te laisser guider par différents tutos sur le net pour avancer sur ces projets. Tu trouveras ci dessous celui pour les lingettes lavables, un incontournable des débutantes en zéro déchet.

 

 Si tu as besoin de plus de détails, souhaites avoir un accompagnement personnalisé, je te propose des cours de couture individuels où je pourrais t'aider à comprendre les différentes fonctionnalités de ta machine à coudre, te donner des conseils en fonction de ton niveau. Tu repars aussi avec le patron et le tuto du projet ;-)

 

Si tu as des questions je suis aussi disponible par mail : contact@gazoui.re

 

Sophie de Gazou'i

tuto lingettes lavables

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Heure de la Ré-Création

12/05/2020

L'Heure de la Ré-Création

 

 

L'Heure de la Ré-Création, c'est ainsi que vous pourrez la trouver sur Facebook. Elle possède aussi un site internet www.hdlrecre.com .

 

Elle anime des anniversaires à votre domicile, en vous fournissant un kit créatif pour fabriquer vos invitations en amont. Le jour J, décoration à thème, jeux, activité et atelier créatif se dérouleront tous au long de l'aprés-midi.

Au delà de cela, elle propose aussi des Box Créatives à thème pour passer un super moment avec vos enfants chez vous, à travers de la peinture, des collages, pour aboutir à une ou plusieurs petites confections. Je peux vous assurer que mes enfants adorent et me réclament la box à coup sûre !

 

Et pendant cette période où les distanciations sociales ne lui permettent pas de reprendre son activité; elle vous propose des activités à recevoir par mail, ou encore des cahiers d'activités à thème qu'elle conçois ! Il ne vous reste plus qu'à les imprimer et le tour est joué !

 

Alors n'hésitez plus à aller la découvrir, pour nous c'est un coup de coeur !

 

Maman Nature 974

Débuter sereinement la couture...

07/05/2020

Débuter sereinement la couture...

Dans cet article je vais rester assez terre à terre, je ne vais pas être longue. Et je compléterais les informations par d'autres publications par la suite sur le blog.  Pour débuter en couture, il faut s'armer de patience, ne pas avoir peur de l'échec et des erreurs, et prendre les bonnes habitudes dès le départ surtout !

 

- la patience : je te vois déjà, te dire "Allez, hop ! j'ai 2 heures devant moi, je vais m'attaquer à cette robe avec fermeture éclair, fronçage et doublure pour la mettre pour la soirée de demain soir"...alors, comment te dire que cela va être quelque peu difficile, surtout si tu débutes (et même moi avec de l'expérience, je ne me challengerais pas à ce point). La PATIENCE est nécessaire, d'une part pour ne pas te mettre la pression (c'est un loisir que tu recherches on est bien d'accord?! donc, point de pression). D'une autre part pour aller vraiment pas à pas sur ton projet, et valider chaque étape de façon correcte et appropriée. Cela te permettras de ne pas "bidouiller" lorsque tu ne sais pas, mais de prendre le temps d'aller chercher l'information dont tu as besoin. Ton projet fini n'en seras que plus abouti !

 

- un livre de couture : je ne saurais t'en conseiller un en particulier, car celui qui me parle à moi, ne te parleras pas forcément. J'entends là, que chacun avons l'oeil plutôt vers des images, d'autres plus vers les textes. Munis toi donc d'un livre en couture accessible à ton niveau, que tu sembles comprendre au première abord (le feuilleter au préalable est la meilleure option) qui pourra t'aiguiller vers des techniques simples, nécessaires mais accessibles ! Les vidéos You tube peuvent être une bonne option, mais un bon vieux livre te sera, à mon sens, plus utile ! Les tutos vidéos viennent en complément je pense ...

 

- un coin couture : alors là, cela est le rêve de toute couturière (débutante ou non). Pour la petite anecdote, j'ai eu réellement mon "coin couture" lorsque l'on a aménage, en juin 2019, mon atelier actuel où je reçois mes clientes pour les cours individuels et les cours en groupe. Avant cela, j'avais un petit coin couture dans notre chambre. Je pense bien que cela n'est pas accessible à tous. Mais si tu peux avoir un petit bureau sur lequel poser ta machine et ranger ton petit matériel à proximité, cela serait déjà génial ! Ainsi, tu n'auras pas à tout enlever à chaque fois et tout ranger lorsque tu finis. Et pour tes découpes tu peux opter pour ta table de salle à manger. Ou si tu es motivée te munir de tréteaux réglables en hauteur et d'une planche en bois à poser. Ne la fixe pas sur les tréteaux, au contraire, tu auras ainsi une table de découpe amovible que tu pourras ranger lorsque tu ne l'utilises pas. Le côté réglable en hauteur permettra d'ajuster la table selon ta morphologie et taille, et ainsi, ne pas avoir mal au dos...

 

-  le matériel adapté : sur ce point, il est logique qu'il faudra te munir d'une machine à coudre (je ferais un article "comment choisir sa machine à coudre"), mais aussi de petits matériels qui te faciliteront la vie. Le mieux est aussi de prévoir une boite de couture (ou tout autre boite), dans laquelle tu mettras cela, afin d'avoir le tout prêt de toi. Surtout pour les ciseaux, il est nécessaire que tu dédies une paire à la découpe du tissus et que tu ne coupes rien d'autre avec. Sinon, les lames s’abîmeront et tu n'auras plus une découpe nette et précise des étoffes. En tout cas, pour t'aider, je t'ai préparer une check-list du matériel de couture à avoir ! Il te suffit de le télécharger en format PDF en cliquant sur ce lien !

 

Si tu as des questions, je pourrais te répondre sur mes réseaux sociaux :

- sur facebook : @gazou'i 

- sur instagram : @gazoui_couture

 

Si tu veux aller plus loin, je propose des cours individuels et des ateliers à thème en petit groupe, n'hésites pas a visiter la page dédiée du site

Tu peux aussi visionner ma vidéo Youtube pour bénéficier de mes conseils pour tes premiers pas sur ta machine à coudre

 

 

A trés bientôt pour d'autres conseils couture 

 

Sophie, ta boosteuse ⭐

Mon expérience de l'allaitement...

29/04/2020

Mon expérience de l'allaitement...

 

 

         A 24 ans, enceinte de mon premier enfant, il étais pour moi "naturel" de prévoir un allaitement au biberon pour mon enfant. Car pour moi, dans mon cadre familial, c'étais la norme. Je me suis juste questionné une fois ou deux concernant un allaitement au sein, mais en demandant l'avis à mon mari, il étais aussi pour le choix du biberon au lait artificiel pour notre enfant. Toutefois,nous avions décidés ensemble de tenter la "tétée de bienvenue" à la naissance de notre bébé. Mais les choses ne se passant pas forcément comme on le souhaite, notre petit n'a pas voulu prendre le sein en salle de naissance, lié à quoi je ne saurais le dire ? Ce n'est que lorsque je me suis documenté pour notre deuxième enfant, que j'ai appris que pendant 24h un bébé pouvais "ne pas têter". Mais au final, le petit soucis de mon fils était qu'il avait un frein de langue, ce qui ne posait pas de problème pour la prise du biberon mais l’empêchais de prendre le sein correctement. Ce que nous avions vécu comme un "refus" de sa part en tant que jeunes parents. Et puis, il faut l'avouer, ne souhaitant pas à la base l'alimenter au sein, nous n'avions pas creuser plus que cela ce point. 

 

Mais, ce qui a été le plus dur dans ce choix, c'étais d'être confrontée aux remarques, aux critiques, aux "conseils" sur le fait de ne pas donner "mon lait" à mon fils. Aprés un accouchement, on est juste beaucoup plus sensible, les hormones, la fatigue jouant, on est réellement à fleur de peau. Et dans ces moments là, les mots sont vraiment blessants... Mais il y a bien une chose qui est sûre : ce choix était le mien, le nôtre, et nous donnions avec tous notre amour le biberon à notre fils. Il a grandi, bien grandi et nos relations mère-fils et père-fils sont tous aussi intenses que nos relations respectives avec notre fille qui, elle, a été allaité au sein. 

 

              Mais voilà, pour notre deuxième enfant, nous n'avions plus le même âge, on voyait les choses d'une autre façon, on avait changer notre mode de vie et de consommation. Nous tendions vers ce qui étais le plus naturel; mais cette fois réellement plus naturel ;-) Alors là, il n'étais plus question de donner à notre enfant du lait artificiel, dont la composition peut être douteuse. J'étais décidée, et plus que décidée, d'allaiter au sein, quand bien même les interrogations familiales, quand bien même ce qui diront les gens, les "autres".

 

Je m'étais créer une armure, une carapace tout au long de ma grossesse, armée de 2 choses : des informations, les vraies ! Et du soutien sans faille de mon mari ! Je lui avais dit : "j'ai besoin de toi, que tu me soutiennes à chaque moment et surtout lorsque cela sera difficile !" Et bien, heureusement qu'il étais là... d'une part, les remarques se font toujours, mais cette fois sur le fait d'avoir choisi d'allaiter ! "ben tu ne tarderas pas à lui donner un biberon sinon tu seras fatiguée" en est un exemple. Mais ma carapace, mes informations et mon soutien étais là, et je n'ai pas faillie! Je souhaitais allaiter ma puce jusqu'à ses 1 ans, puis envisager un lait BIO. Les débuts ont été éprouvants ! J'ai connu la totale ! Mais je n'oubliais pas la joie, juste aprés l'accouchement, pendant ce moment où ma fille a été posée sur mon ventre, la voir ramper, chercher et trouver le sein, en têtant pendant 40 minutes ! 

 

Aprés coup, la différence entre mes 2 accouchements ont aussi jouer un rôle sur le début de l'allaitement. Pour mon premier, moi qui ne souhaitais pas de péridurale, a dû être déclencher, et qu'est ce que ça douille avec les hormones de synthèse, je n'ai pas résisté. Et du coup, bébé né sous péridurale. Et pour ma princesse, 100% naturel, sans aide quelconque et sans péridural. (petite aparté, les contractions naturelles sont plus gérables que lorsque c'est un déclenchement où celles-ci sont anarchiques), une naissance comme je l'avais rêvé et imaginé, j'étais aux anges ! 

 

Mais ma puce n'ouvrait pas assez la bouche, elle ne prenais pas suffisamment de poids, alors que ma montée de lait se faisait nickel. Il fallait la compléter, je le faisais à la seringue avec mon lait à la maternité, mais nous avions pu sortir rapidement quand même. Arrivée à la maison c'étais des petits compléments au biberon Calma de Medela, en plus des tétées. Et pas de bol pour moi, une crevasse. Avec cela, bébé arrivait (enfin) à mieux prendre le sein, aprés un passage chez l'osthéopathe mais avec des bouts de sein ! Quel galère !

 

Un soir, sous la pression et la fatigue, j'ai demandé à mon chéri de prendre une boite de lait artificiel bio 1er âge. Il m'a quand même demandé 3 fois si j'étais sûre qu'il prenais cette boite de LA. 'Et la voilà qui étais sur le plan de travail de la cuisine et je la voyais tous les jours. Mais j'ai redoublé d'effort, me réveillant la nuit pour tirer mon lait afin d'avoir de quoi compléter les têtées de ma puce. Et  de fil en aiguille, elle a repris du poids, elle tétais correctement (mais toujours avec des bouts de sein en sillicone). 

 

Et bim, quand tout commence à rouler, un autre soucis : du muguet ! vous connaissez cette mycose que bébé a dans la bouche, et qui se met aussi sur le sein ? créant ainsi chez maman des douleurs atroces ! Aïe Aïe Aïe ! Et nous voilà partis pour un traitement spécial pour maman et bébé à la fois ! En 1 semaine à 10 jours, l'affaire étais réglé ! on peux dire cela ainsi, du moins je le croyais et j'ai du coup pris mon mal en patience pour la faire téter sans les bouts de sein, en 3 jours j'y suis parvenue. J'étais enfin délivrer de cette contrainte ! car oui tu te décides à allaiter pour ne pas avoir de superflu (mais pas que) et tu retrouves à dépendre de ce téton en plastique . ...

 

Mais en parallèle, une de mes crevasses c'étais ré-ouverte et je n'arrivais pas à la faire guérir. J'ai pu, avec l'aide d'une pédiatre spécialisé en allaitement, avoir un traitement adapté. Car non seulement j'avais la crevasse mais elle ne se refermais pas, car avec l'épisode du muguet, il y a eu contamination au staphylocoque doré aussi.... sans exagérer, il a fallu 2 mois pour cette p..... de crevasse guérisse !

 

        Nous voilà aux 3 mois de bébé avec un allaitement qui roule, un rythme bien calé, des nuits sympas où bébé ne réclamais qu'une tétée en milieu de nuit (le pied quoi !). Mais la reprise du boulot a sonné ! J'ai exactement repris 1 semaine avant ses 4 mois (en prenant des congés supplémentaires). Elle a été gardé chez une assistante maternelle, celle qui avait garder aussi notre fils. Je pouvais aller lui donner une tétée vers 11 heures (mon travail d'infirmière libérale me le permettais à cette époque). Et j'avais convenu cela avec l'assistante maternelle (merci d'ailleurs à elle ;-) ), jusqu'au 5 mois de ma princesse . Mais je fournissais aussi 2 ou 3 biberons de lait, que je tirais le matin avant de commencer mon travail et 2 fois pendant ma pause déjeuner (une fois en arrivant à la maison, et une autre fois juste avant de repartir). Pour résumé, j'ai tirer mon lait de ses 4 mois à ses 13 mois. Et en parallèle, dès que j'étais  en repos, je l'allaitais à la demande. Nous avions utilisé le biberon Avent, mais à débit naissance pour éviter qu'elle ne boive trop vite. Puis à ses 7/8 mois, c'étais une tasse  à bec souple de la marque Nuk. Mon compagnon tire lait était de la marque Medela, le portatif sur batterie, à usage personnel (tu l'achètes et ne peux pas le louer, je ne me souviens plus du nom du modèle).

 

A partir de ses 13 mois, je ne fournissais plus de mon lait, elle mangeais que du solide chez la nounou, et je continuais à l'allaiter en ma présence. Je ne dirais plus forcément à la demande, mais à l'entente. Car il m'arrivait d'être fatiguée, d'être occupée, et j'arrivais à la faire patienter. Par contre les nuits n'étaient plus forcément aussi paisibles qu'au début. Car avec le rythme de  chez la nounou, ma présence moindre avec elle, les nuits ne se ressemblaient pas et elle pouvait réclamer 1 fois comme 3 ou 4 fois.... 

 

C'est ainsi que j'ai induit le sevrage de nuit à ses 2 ans.... pendant 1 petite semaine cela a été dure pour elle et pour moi, mais j'étais vraiment fatiguée (même si on pratiquait encore le cododo avec son berceau accolé et ouvert vers notre lit). Et du coup, j'étais davantage sereine et dans l'acceptation de la poursuite de cet allaitement....

 

Et de fil en aiguille nous avons continuer notre aventure lactée jusqu'à ses 4 ans et 3 mois.... Un sevrage naturel ! Elle l'a décidée elle-même ! Je te rassure que entre ses 2 ans et ses 4 ans, les tétées étaient devenues de moins en moins fréquentes... parfois elle ne réclamait pas pendant plusieurs jours. Elle allait en vacances chez les grands-parents sans soucis. Mais elle n'oubliais pas sa tétée au retour.... 

 

Et sinon le sevrage s'est déroulé sur plusieurs mois, on va dire sur 3/4 mois, jusqu'au jour où elle nous as dit qu'elle arrêtait de prendre le sein lorsqu'elle change de classe. Ce qu'elle a fait d'elle même ! Et puis elle m'a avoué qu'il n'y avais plus de lait dans le tété de maman, lol. Normal vu qu'elle espaçait les tétées.....

 

Une aventure, la mienne, la notre, en duo, en couple, en famille ! une aventure d'amour, de don de soit, de complicité, une aventure N-A-T-U-R-E-L-L-E...... 

 

Psss: pas de photos de nous, de nos moments câlins au sein mais le partage d'une photo de vacances représentant l'aventure en tant que maman, que je vis au quotidien avec mes deux amours...

 

Maman Nature 974

Ma recette de baguettes fait maison

11/04/2020

Ma recette de baguettes fait maison

Les ingrédients pour 2 baguettes (suffisantes pour un repas pour une famille de 4 chez nous)

- Farine Bio T80 ou T65 (ce sont mes préférences, tu peux le faire avec la farine blanche, mais elle est moins intéressante d'un point de vue nutritionnel)

- 10 ou 12gr de sel (selon tes goûts)

- 300ml eau tiède

- 2 sachets de levure boulangère

 

Le matériel :

- un bol

- une spatule

- un doseur ou pèse aliment

- une plaque de cuisson allant au four

- un torchon propre

 

Les étapes :

- Peser dans le bol 500gr de farine et y ajouter le sel. Mélanger

- Ajouter les sachets de levure boulangère, puis les 300ml d'eau tiède. Mélanger jusqu'à ce que tous les aliments soient bien homogène. Tu obtiens une pâte plutôt collante, c'est normal.

- Pétrir à la main pendant 5 à 10mn. Cela est important pour avoir une mie bien aérée par la suite. 

- Couvrir le bol  d'un torchon propre de façon à ne pas laisser passer l'air. Et positionner le bol dans un endroit ambiant ou dans ton four éteins. Nos températures australes sont suffisantes pour que la pâte pousse (gonfle). 

- Laisser ainsi la pâte gonfler et doubler de volume pendant 2h. Ne pas la déranger pendant ce temps :-)

- Fariner son plan de travail légèrement et y positionner la pâte gonflée. 

- Dégazer la pâte. Ce qui consiste à appuyer sur la pâte pour chasser l'air.

- Former une boule (ne pas hésiter à rajouter légèrement de la farine au fur et à mesure pour qu'elle soit moins collante. Et couper en 2 pâtons

- Abaisser la pâte pour chacun des pâtons. C'est  à dire étirer celle ci puis la rabattre. Et ce des 4 côtés. 

- Réserver les 2 pâtons sur le plan de travail et les recouvrir d'un torchon propre. Laisser à nouveau lever pendant 15mn.

- Aprés, façonner chacun des pâtons de la forme d'une baguette, en roulant la pâte à partir du milieu vers l'extérieur. Ceci après avoir fariné la plaque de cuisson sur laquelle tu positionnes les pâtons.

- Recouvrir d'un torchon et laisser reposer 20mn  à nouveau. Les pâtons vont à nouveau lever.

 

La cuisson : 

- Avant la fin de la dernière levée, dans le four mettre au niveau le plus bas une lèche frite ou un moule sur une grille et préchauffer le four à 250° pendant 10mn au moins.

- Avant d'y enfourner le pain, faire des entailles sur celui ci avec un couteau bien aiguisé, ou une lame de rasoir dédiée à cette tâche.

- Juste avant d'enfourner le pain, verser une tasse d'eau très chaude dans la lèche frite ou le moule. Cela permettra de créer de lla vapeur et buée qui aidera à obtenir une belle croûte digne d'un boulanger :-)

- Garder le four à 250° ou baisser à 230° selon votre four (à évaluer au fil de tes essais) et faire cuire 20mn. En cours de cuisson si la croute te parait déjà bien dorée, baisser la température à 230° et poursuivre la cuisson pendant les 20mn initiales. 

- Mettre à refroidir sur une grille. 

 

Astuces :

- Le pétrissage et les différentes levées sont importants pour une mie aérée.

- Si la croûte semble trop dure, humidifier un torchon propre et l'essorer. Le positionner sur les baguettes  à la sortie du four pendant le refroidissement. Cela va ramollir la croûte si besoin 

-Le pétrissage peut être effectué avec un robot pâtissier et son crochet de pétrin si tu en possèdes .

- Si à la fin de la cuisson le dessous des baguettes te semble pas assez doré, poursuivre la cuisson pendant 5mn sous surveillance, en réglant ton four sur la cuisson du dessous uniquement. Car avec la lèche frite de vapeur d'eau le dessous ne croûte pas (mais celui ci est quand même cuit). Cette astuce te servira en fonction de tes goûts ;-)

- Tu peux aussi fariné le dessus des baguettes juste avant d'enfourner si tu apprécies les baguettes farinées !

 

Quand la pâte à doubler de volume aprés la 1ère levéeAprés la dernière levée

 

Comment faire les entailles